Il nous est arrivé à tous de faire du sport et de nous sentir fort comme un titan le jour même, mais le lendemain ou le surlendemain de ne pas pouvoir toucher certains muscles à cause de l’apparition d’une douleur lancinante. Cela signifie que les gênantes courbatures sont en train de faire leur effet.

Les courbatures sont le résultat de micro-ruptures du support interne de la cellule. Elles apparaissent généralement au cours des 24 ou 48 heures suivant la pratique d’une activité physique et elles sont la réponse à une série de processus inflammatoires qui dérivent du travail mécanique de contraction musculaire. Elles apparaissent après avoir fait des exercices caractérisés principalement par des contractions excentriques, c’est-à-dire, des exercices au cours desquels le muscle se raccourcit au fur et à mesure que la tension se développe. Dans de nombreux cas, elles sont si intenses qu’elles peuvent même entraîner l’immobilité temporaire de la région affectée.

Les courbatures peuvent être évitées et le secret consiste à concevoir une routine d’entraînement constante. Pour qu’elles disparaissent le plus rapidement possible, il faut effectuer la même activité physique que celle qui les a provoquées, mais en douceur. Ceci permet d’augmenter l’irrigation sanguine dans la région affectée, ce qui facilite l’élimination des déchets et atténue la douleur. Par conséquent, il faut habituer le corps peu à peu pour que les muscles se fortifient et soient de plus en plus capables de faire face aux différents efforts.

Lorsque les courbatures apparaissent, il est possible d’atténuer la douleur grâce à :

  • la récupération active
  • le massage sportif avec des crèmes de massage comme PHYSIORELAX
  • l’immersion de la région affectée dans de la glace
  • la pratique de yoga
  • les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) prescrits par un spécialiste

Le mythe de l’eau avec du sucre

Le truc de l’eau avec du sucre était un remède traditionnel ayant pour but d’éliminer les cristaux d’acide lactique qui s’étaient formés dans le muscle et qui provoquaient les courbatures. Cependant de nombreuses études ont démontré que ce n’est pas si facile et que boire cette boisson ne sert à rien. Ces études, menées en pratiquant une biopsie musculaire sur des sportifs juste après l’effort, ont démontré que ces cristaux n’existent même pas dans les fibres musculaires après l’entraînement parce que le lactate sort du muscle et va directement dans le sang pour être éliminé ainsi quelques minutes après l’activité physique. Le glucose (sucre) pourrait être la solution si les courbatures étaient un problème énergétique, mais si c’était le cas, la douleur se manifesterait pendant l’exercice et non au bout d’un ou deux jours.

Eau froide et étirements 1

Avant de commencer l’activité physique et afin de réduire les lamentations du lendemain, il convient d’augmenter la température musculaire avec un échauffement préalable. Et après l’activité, il est conseillé de se doucher à l’eau froide.

Une fois que les courbatures ont fait leur apparition, lors des premières 48 heures, il est conseillé de :

  • faire des bains d’immersion
  • prendre des douches froides
  • se faire des massages avec une crème effet froid, comme PHYSIORELAX POLAR, pour diminuer la rigidité et la douleur et faciliter la réabsorption de l’inflammation
  • faire des étirements à la limite de la douleur pour assouplir la musculature et diminuer la tension.

1 Source: ¿Por qué las agujetas son peores dos días después del ejercicio?